Sans-papiers dans le métro... esclaves de la RATP ! - vidéo choc

Publié le par video-mix

Sans-papiers dans le métro... esclaves de la RATP ! - vidéo choc

Asten, un sous-traitant de la RATP, est accusé d'employer des intérimaires sans-papiers pour du travail de nuit, dans des conditions dignes du XIXe siècle.

Publié dans News

Commenter cet article

patzor 25/10/2009 12:26


C'est incroyable de voir comment l'ignorance des gens les pousse à écrire n'importe quoi !!!

Je travaille chez ASTEN et je connais le travail que vous montrez dans votre video.

Je ne vois rien d'anormal... Découvrez-vous à peine le métier d'asphalteur???

Le chantier de la RATP est un chantier souterrain dont le seul accès par lequel évacuer les gravats issus de la démolition de l'ancien revêtement, est un escalier!!!

Je ne vois pas comment mécaniser cette tâche; c'est techniquement impossible.

La seule possibilité est le travail à la main et l'évacuation des gravats par le biais de personnes.

Qu'elles choisissent de porter des blocks de 7 à 10Kg à dos d'homme ou dans un sac c'est identique! les blocs d'asphalte ne dépassent pas les 8kg par pièce...

Je rappelle qu'un sac de ciment pèsait 50Kg jusqu'à quelques années en arrière et est aujourd'hui limité à 35Kg.

ASTEN n'emploie pas de travailleurs clandestins; tous les travailleurs que vous voyez dans la vidéo sont des intérimaires de ADECCO employés pour renforcer les équipes ASTEN dans ce travail qui
nécessite beaucoup de main d'oeuvre... Ca m'étonnerait qu'ADECCO envoie des clandestins sur le schantiers de leurs clients.

Ensuite le scene où l'on voit les ouvriers appliquer l'asphalte à la spatule est tout ce qu'il y a de plus normal.

L'asphalte a toujours été mis en place par seaux ou brouettes et étalé à la spatule.

Qu'un crétin découvre à peine maintenant que ce travail est fait ainsi depuis près de 100 ans est incroyablement navrant.

L'asphalte est un produit qui se lisse comme les enrobés routiers sur des trottoirs; à la main, afin d'obtenir un lissage régulier et d'épaisseur moyenne homogène.

Les ouvriers qui le font sont en général des gens qualifiés qui ont un savoir faire très particulier et rare (lisser l'asphalte correctement n'est pas une chose facile).

Cette vidéo leur fait tort à eux!!! Nous essayons de les valoriser par leur savoir faire et vous vous rabaissez leur métier; vous les dévalorisez et les faites passer pour des tacherons
quelconques!!!

J'imagine qu'après ce reportage, le crétin au téléphone portable qui filme tout et n'importe quoi ira mener sa serieuse enquête auprès des entreprises d'enrobés routiers aussi non? Puis sur les
projeteurs de ciment liquide ou les applicateurs de résine...

Ce reportage n'est pas sérieux! Les gens du métier le voyent; quel dommage que les gens extérieurs qui ne comprennet rien aux métiers qui ne sont pas de leur spécialité ne prennent pas le temps de
s'informer avant de diffuser des informations aussi mensongères...

A bon entendeur...


SAUVAIRE Mauricette 16/10/2009 09:07


Des fumées se dégagent de la matière posée sur les quais.
Ces fumées sont certainement de même origine que les émanations de l'usine ASTEN du Crès 34920.
Peut-on connaître les effets produits sur le personnel ?