Renoncer au sexe ou à Facebook ?

Publié le par video-mix

 

 

 

Quand on demande aux femmes à quoi elles préfèreraient renoncer, le sexe ou Facebook, pendant une semaine, une sur cinq avoue ne pas pouvoir se passer du réseau social. La perspective de prendre des nouvelles de ses amis virtuels serait donc plus excitante, ou plus indispensable, qu’un câlin sous la couette.

 

Cette statistique surprenante a le mérite de faire écho à un phénomène intéressant. Le désintérêt sexuel devient de plus en plus socialement acceptable. Le dernier livre de Sophie Fontanel sur son absence de désir, ou l’étude récente qui démontre que les femmes pensent plus à la nourriture qu’au sexe, vont dans le même sens.

 

Serait-on enfin libéré de cette pression permanente de la société qui attend de nous une sexualité « épanouie »? En même temps, le fait que 20% des femmes préfèrent un loisir virtuel et factice à un vrai moment de complicité intime, reste interpellant. On sait à quel point Facebook a investi nos vies, mais on espérait qu’il ait épargné notre chambre à coucher.

 

Par http://lepimentbiz.wordpress.com/

Publié dans Sexy

Commenter cet article