Les cocus du XV de France

Publié le par video-mix

 


Les cocus du XV de France

Les joueurs du XV de France, qualifiés ce matin pour leur 3e finale de Coupe du monde par un tour de passe-passe inouï, peuvent regarder leurs compagnes d'un oeil méfiant.

Le confrère à nos côtés cherche le mot juste. "Ce n'est pas frustrant, c'est... comment dit-on, déjà ? Ah oui : pénible". Bénéficiant de circonstances extrêmement favorables, les rugbymen du XV de France se sont qualifiés une nouvelle fois pour la finale de la Coupe du monde (9-8), cette fois-ci en rendant une copie indigne d'un dessin de maternelle.

En supériorité numérique durant les trois quarts de la rencontre, bénéficiant également de la sortie dès le début du match du pilier gallois Adam Jones, les joueurs français, comme tétanisés, pétrifiés, arc-boutés sur des fondamentaux qu'ils ne maîtrisent du reste que de façon aléatoire, ont titubé. Ebranlés par le jeu mouvementé des Diables Rouges, ils ont profité des ratages au pied de ces derniers : deux drops, deux pénalités et une transformation gallois n'ont pas atteint la cible. À la louche.

L'essai gallois, marqué par le demi Michael Phillips d'une "simple" feinte dans une défense rendue spectatrice par la lourdeur de ses acteurs, n'a pas suffi à envoyer en finale celle des deux équipes qui le méritait le plus, ce samedi, à l'Eden Park d'Auckland.

Au coup de sifflet final, les visages français, graves, hantés par la conscience des insuffisances affichées, montraient l'incompréhension de s'en être sortis. Les Bleus ont l'irréfragable mérite d'avoir survécu. Sauront-ils, alors qu'il reste un seul match à disputer, démontrer à leur public qu'il sont aussi capables d'apporter un souffle de vie à leur jeu ? Ou faudra-t-il se résoudre à une médiocrité suffisante ?

Peu leur importe, à cette heure : ils sont en position de gagner la Coupe du monde. Inouï !

 

Par http://www.entrevue.fr

Publié dans Sport

Commenter cet article