Jean-Luc Delarue avait 16 grammes de cocaïne chez lui ! - photos

Publié le par video-mix

 

 

 


Comme nous vous l'annoncions ce matin, Jean-Luc Delarue, 46 ans, a été arrêté à son domicile, à 6 heures du matin, pour être apparu, au moins comme un client important, dans un important trafic de produits stupéfiants.

 

L'animateur vedette de France Télévisions a été aussitôt placé en garde à vue dans le cadre de la commission rogatoire d'un juge d'instruction du parquet de Nanterre, à la sûreté départementale des Hauts-de-Seine.
Selon les premiers éléments de l'enquête, l'interpellation du producteur a eu lieu en même temps que celle de sept autres personnes, des trafiquants présumés.

 

Selon RTL et le journaliste Julien Dumont qui a révélé cette affaire, l'animateur dont les nombreuses et très importantes commandes de cocaïne des derniers mois ont été écoutées et enregistrées par les policiers, achetait 150 grammes de cocaïne par mois, pour une dépense de 10 000 euros (ce qui fait 5 grammes par jour (!), la limite de ce que le corps humain peut supporter, précise le journaliste de RTL).


Hier soir, il aurait commandé 20 grammes et seulement 16 ont été retrouvés et saisis chez lui ce matin (comme vous pouvez l'entendre ici). D'après une source proche de l'enquête : "Il a été interpellé à 6H00 à son domicile parisien en possession de 16 grammes de cocaïne correspondant à un reste de livraison de lundi soir".


Deux possibilités se présentent alors pour l'animateur. Soit il est reconnu comme unique consommateur (mais alors un très, très gros consommateur !), soit des preuves d'un partage éventuel de cocaïne (payant ?) le ferait considérer comme un trafiquant, et dans ce cas, Jean-Luc Delarue risquerait gros. Et pas que pour son image. Pour le moment, il n'y aurait pas de preuve qu'il aurait revendu des produits stupéfiants...

 

Toujours selon une source de l'enquête : "Il est soupçonné d'acheter de grosses quantités de cocaïne régulièrement, ce qui jette le doute sur le fait de savoir si c'est seulement une consommation personnelle", alors qu'un porte-parole du parquet de Nanterre est plus formel : "Jean-Luc Delarue était le principal objectif car l'enquête a démontré qu'il achetait de grandes quantités de cocaïne" !


La garde à vue en matière de stupéfiants étant de deux fois 48 heures renouvenable, l'animateur de France 2 risque bien de dormir, au moins pour ce soir, dans une cellule... C'est le juge d'instruction qui décidera de la suite de cette affaire, Jean-Luc Delarue pouvant, à la fin de sa garde à vue, être deferré chez le magistrat instructeur.

 

Delarue va sans doute être confronté avec son dealer dans les heures à venir, les écoutes téléphoniques seraient accablantes. Delarue est présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.

 

Pour l'instant, France Télévisions ne déprogramme pas l'émission quotidienne de Delarue Toute une histoire, diffusée à 13h55 sur France 2... ils en ont encore quelques-unes en boîte. 


Réputé pour ses coups de sang qui lui avaient déjà valu, en 2007, un stage de citoyenneté de trois jours pour un comportement violent et outrageant sur un vol Paris-Johannesburg alors qu'il était ivre, il avait déclaré à l'époque "avoir pété les plombs".


A suivre...

 

Par http://www.purepeople.com/

Publié dans TV - Cinéma

Commenter cet article