Incident entre Nicolas Sarkozy et un syndicaliste ?

Publié le par video-mix

 


Ajouter à mon journal

 

Un représentant de la CGT a raconté  à l'AFP avoir refusé de serrer la main du président de la République en déplacement dans une usine à Issoire (Puy-de-Dôme) et affirmé avoir été ensuite "provoqué très clairement" par Nicolas Sarkozy.

"Je n'ai pas serré la main au président de la République, parce que ça aurait été trahir des millions de salariés qui se sont battus en 2010 sur la réforme des retraites", a indiqué par téléphone à l'AFP Christian Lacoste, 47 ans, délégué syndical central à l'usine Alcan d'Issoire.

Ensuite, à l'issue de la rencontre - interdite à la presse - entre la délégation présidentielle et des représentants syndicaux (FO, CGT et CGC) de l'usine, "il m'a provoqué très clairement", a assuré M. Lacoste.

Nicolas Sarkozy ayant affirmé qu'il refusait de dialoguer avec quelqu'un qui ne lui serrait pas la main, "j'avais pris du recul, je ne bougeais plus, mais en partant, il m'a vu, il a légèrement dévié de trajectoire, il m'a provoqué, il m'a mis deux coups d'épaule, en me disant en gros +enlevez-vous de là+", a poursuivi l'élu syndical.

"Mais je l'ai vu arriver, je le connais, il n'en est pas à son coup d'essai, j'ai reculé pour éviter le contact, on n'était pas là pour ça, on avait un message à faire passer, je l'ai fait passer", a expliqué Christian Lacoste, qui a également remis une lettre ouverte à la délégation du président.

 

Par http://www.jeanmarcmorandini.com/

Publié dans News

Commenter cet article