Eva Joly attaque JP Elkabbach : "Il me méprise de tout son être !"

Publié le par video-mix

Ce matin, Eva Joly était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV.

La candidate des verts en a profité pour expliquer qu'elle était, selon elle, méprisée par les médias et les journalistes et elle s'en est pris à Jean-Pierre Elkabbach qui l'a reçue hier sur Europe 1.

Eva Joly affirme:

"J'ai passé 1h30 dans la rédaction et tout s'est bien passé. Puis est arrivé le moment de l'interview à l'antenne et là j'ai vu à quel point Jean-Pierre Elkabbach me méprisait. Regardez les images... Il me méprise de tout son être. Il respire le mépris.(...) On me méprise parce que j'ai un accent, parce que je suis différente, parce que je ne suis pas née avec une cuillère en argent dans la bouche".

En exclusivité, Jean-Pierre Elkabbach a répondu ce matin à Eva Joly dans "Le grand direct des médias" de Jean Marc Morandini sur Europe 1:

"Je ne suis pas le seul auquel Eva Joly adresse des reproches répétitifs. Je respecte Eva Joly comme je respecte chacun des dix candidats à la présidentielle. Je les interroge avec la même rigueur. Mais Eva Joly supporte mal que l'on soit insensible à ses arguments d'autorité. Je crois être un des rares à la prendre au sérieux. Sans doute lui est-il désagréable d'avoir parlé, hier, de la comparaison de la ville palestinienne de Gaza avec les camps de concentration. C'est une faute qu'elle se reproche car elle ne se la pardonne pas.

Quand elle ne sait pas répondre, elle en rejette généralement la responsabilité sur l'autre". 

Avant d'ajouter: "Toute ma vie professionnelle ou personnelle, j'ai été du côté des méprisés, des exclus que je connais de près. L'argument qu'elle utilise est grotesque et dérisoire. C'est un procès d'intention parce que je crois en la diversité dans la France. Je ne lui en veux pas de se sentir agressée quand elle est mal à l'aise. Eva Joly parle souvent de ce qu'elle ignore. Malheureusement, en politique, aussi. Hier, elle était très floue et imprécise. C'est pas du mépris. J'ai la même exigence envers tous les candidats à la présidentielle. Après la présidentielle, avec Eva Joly, nous nous retrouverons avec plus de sérénité et un peu plus d'humour." a-t-il conclu.

 

Par http://www.jeanmarcmorandini.com

 

 

 

Publié dans News

Commenter cet article