Enquête exclusive : Guerre des bandes au coeur de Paris - vidéo

Publié le par video-mix

 

 

C’est un nouveau phénomène qui inquiète les policiers. Au coeur de Paris, une trentaine de bandes rivales sèment le désordre et s’affrontent, parfois dans un déchaînement de violence. Leurs activités, elles, n’ont rien de nouveau : drogue, vol et racket.

Elles portent des noms exotiques : Mukala, Villutu ou Venilas. Ces bandes, issues de la communauté Sri Lankaise de Paris, sont les plus discrètes mais aussi les plus dangereuses. Pour le contrôle de quelques rues, leurs membres se battent à coup de hache ou de sabre. Bilan depuis le début de l’année : un mort, quarante blessés dont dix très graves.

Bandes ethniques ou bandes de cités, elles ont fait parler d’elle en 2007 lors des émeutes de la Gare du Nord. La « GDN » ou les « Candy Shop » sont depuis étroitement surveillées par les hommes du SIT, un service de police spécialisé.

Chahuts, vols à l’étalage, bagarres incessantes : les bandes de filles sont aussi de plus en plus visibles dans les rues de Paris, mais toujours insaisissables.

Comment fonctionnent ces groupes d’ados et de jeunes adultes ? Les bandes sont-elles la porte d’entrée dans la grande délinquance ? Comment les policiers luttent-ils contre cette nouvelle forme de violence ?

Un document de Gadh Charbit, Check Point Productions

 

 

La vidéo ICI et ICI

Publié dans TV - Cinéma

Commenter cet article