Complexée par "la taille de ses lèvres vaginales"

Publié le par video-mix

 

Certaines personnes, pour le plus grand plaisir de l'équipe Vidéo-Mix, n'hésitent pas à dévoiler leur vie intime face aux caméras de Vies croisées sur W9. Et si l'on savait que les hommes peuvent être complexé par l'apparence de leur sexe, on apprend que le problème existe chez les femmes. C'est le cas de Caroline, qui est bloquée dans sa vie sexuelle par l'aspect de ses lèvres génitales, qu'elle compare à une serpillère... La raison de ce complexe : la réflexion d'un homme qui a critiqué ce "surplus de peau" !

 

 

Publié dans TV - Cinéma

Commenter cet article