Cinq choses qu’on ignorait sur l’orgasme !

Publié le par video-mix

 


 

 

En plus de la jouissance sexuelle, un orgasme permet aussi aux femmes de déstresser, de lutter contre les maladies, ou même de perdre la mémoire. Mais le plaisir féminin reste un mystère à bien d’égards, et voilà cinq choses qu’on ignorait peut-être jusqu’à présent.

 

1. Un orgasme fait du bien à nos seins. Il libère de l’ocytocine. Vous savez, cette hormone qui rend amoureux? Elle réduit également les risques de cancer du sein.

2. Quand ça arrive, on oublie la douleur. Vous avez mal à la tête, une crampe, ou une blessure qui vous gâche la vie? La dose d’ocytocine libérée après un orgasme va vous procurer environ sept à huit minutes de bonheur indolore. Et si jamais vous n’avez pas l’occasion de vous faire plaisir tout de suite, les experts affirment que le seul fait de penser au sexe apaise la douleur.

3. Une manière d’arrêter un hoquet persistant. Incroyable mais vrai. C’est un prix Nobel scientifique qui a fait cette découverte, lors d’une expérience avec une personne atteinte de hoquet pendant 72 heures (!). L’orgasme stimule le nerf vague et met fin aux hoquets les plus pénibles. Vous savez ce qu’il vous reste à faire si boire un verre d’eau sans respirer ne fonctionne pas.

4. On peut le comparer à du bon vin. Plus on vieillit, plus nos orgames sont bons. Selon une étude, la fréquence et la qualité des orgasmes augmente avec l’âge. Voilà de quoi nous occuper pour nos vieux jours.

5. C’est génétique. Les chercheurs ont établi que la difficulté d’atteindre l’orgasme est biologique, plutôt que sociale ou culturelle. Donc si vous y arrivez sans peine, vous pouvez remercier papa et maman. Evidemment, d’autres facteurs peuvent jouer, comme l’attitude de la société envers les femmes, l’éducation ou la religion.

Publié dans News

Commenter cet article