Mont Ventoux : les Cyclistes Amateurs à l'assaut du "Géant de Provence" - vidéo

Publié le par video-mix

Mont Ventoux : les Cyclistes Amateurs à l'assaut du "Géant de Provence" - vidéo




BEAUMONT DU VENTOUX (AFP) - "Allez Roro", "Go Robbie, beat the bus" ("vas-y Robbie, dépasse le bus"): quelque 9.000 cyclistes amateurs venus du monde entier sont partis à l'assaut du Mont Ventoux lundi, lors de "l'Etape du Tour", à quelques jours du passage de la Grande Boucle.

"Nous sommes des adultes qui jouent à faire le Tour de France", explique un cycliste britannique, Anthony Purnell, qui s'est entraîné toute l'année pour cette compétition, "l'Etape du Tour, Mondovélo", créée en 1993, pour faire vivre le Tour de France aux passionnés de cyclisme.

"Pendant un court laps de temps, quand vous vous sentez fort, vous pouvez vous mettre dans la peau d'un cycliste du Tour", ajoute cet habitant de Cambridge, âgé de 51 ans, fidèle de la Grande Boucle depuis son plus jeune âge.

Partis à 07H00 du matin de Montélimar, dans la Drôme, les coureurs, venus de 50 pays, ont parcouru 170 kilomètres, franchissant trois cols avant d'entamer la mythique ascension du Mont Ventoux, le "Géant de Provence", situé à 1.910 mètres d'altitude: 21 kilomètres avec une déclivité moyenne de 10%.

Cette étape sera parcourue par les coureurs du Tour de France samedi, à la veille de l'arrivée sur les Champs-Elysées.

"Le cyclisme est facile à comprendre, m'expliquait un coureur professionnel: il suffit de prendre un marteau, de se taper sur la tête pendant plusieurs heures. Quand vous arrêtez, vous ressentez un bien-être profond", plaisante M. Purnell, arrivé à bout du Ventoux après sept heures d'effort.

Venu d'Australie, James Burton, 36 ans, a adoré pouvoir rouler sur des routes fermées à la circulation comme sur le Tour.

"Trois jours après, vous regardez vos héros à la télévision, c'est ce qui rend cette course si spéciale", dit-il.

Parmi la foule d'anonymes, quelques personnalités, à l'instar du quadruple champion de Formule 1, Alain Prost, cycliste amateur confirmé arrivé 265ème.

"J'aime cette +cyclo+, où il n'existe ni hiérarchie, ni classe sociale", a-t-il déclaré à l'issue de sa course.

A un kilomètre de l'arrivée du sommet du Ventoux, Jean-Marie Buchot, 35 ans, privé de bras droit, peine: "je force un peu plus mais je suis au bout", lance ce coureur, qui terminera l'étape sans encombre, une heure après le vainqueur, le champion de France sur route Dimitri Champion.

Lors de la compétition, encadrée par 200 gendarmes, quelques dizaines de coureurs ont dû être évacués vers les hôpitaux, tandis que les médecins sont intervenus sur de nombreuses chutes, selon les organisateurs.

Quelques milliers de spectateurs, dont la plupart resteront pour la Grande Boucle, ont applaudi les coureurs le long de la route sinueuse montant jusqu'au célèbre plateau calcaire, au sommet du Ventoux.

Les organisateurs ont mis un soin particulier à préserver l'environnement de ce site classé, installant des filets utilisés pour le ramassage d'olives pour encourager les coureurs à y jeter leurs déchets, alors que plus de 30.000 bananes et oranges ont été distribuées.

http://fr.sports.yahoo.com/20072009/1...

http://www.france2.fr/

Publié dans Sport

Commenter cet article