Les Moines de Tibéhirine victimes d'une bavure ? - vidéo enquête

Publié le par video-mix

Les Moines de Tibéhirine victimes d'une bavure ?  - vidéo enquête







Les moines français de Tibéhirine, tués en 1996, auraient été en fait victimes d'une "bavure" de l'armée algérienne

Le général français François Buchwalter, attaché de défense à Alger à l'époque, l'affirme. Sa déposition, en juin, est citée lundi par Le Figaro et Mediapart.

Il met aussi en cause Alger dans la mort, en août 1996, de Pierre Claverie, évêque d'Oran, tué par des explosifs peu après sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, M.de Charette.

"Vous savez comment il est mort ? Il a changé son billet au dernier moment. Très peu de gens étaient au courant. Les autorités n'appréciaient pas sa liberté de ton tant à l'égard des islamistes que du pouvoir algérien", a affirmé le général Buchwalter, selon qui, Mgr Claverie, un partisan du rapprochement islamo-chrétien et algéro-français, "pensait à l'implication du pouvoir algérien" dans la mort des sept moines de Tibehirine au printemps 1996.
Lors de son audition, il a également affirmé que les moines avaient été tués par des hélicoptères militaires algériens. L'armée, qui patrouillait en hélicoptère entre Blida et Médéa, a pris les tentes des moines trappistes pour le bivouac d'un groupe armé islamiste et aurait tiré, selon lui.

Le général Buchwalter, aujourd'hui à la retraite, dit avoir recueilli les confidences d'un ancien officier algérien, "monsieur X" et explique avoir rendu compte par écrit du mitraillage des moines au ministère de la Défense, à l'état-major des armées et à l'ambassadeur de France alors en poste à Alger, Michel Levêque. "Il n'y a pas eu de suites, ils ont observé le black-out demandé par l'ambassadeur", assure ce témoin.

La version officielle de l'armée algérienne est très différente, rappelle Le Figaro. Selon elle, les corps des sept religieux trappistes qui avaient été enlevés quelques semaines plus tôt par le Groupe islamique armé (GIA) ont été découverts dans un champ près de Médéa. En fait de corps ce sont de têtes qui ont été rendues aux familles.

Un père trappiste, Armand Veilleux, aujourd'hui partie civile dans le dossier, raconte avoir rencontré des résistances pour obtenir le droit de voir les dépouilles des religieux. En faisant ouvrir les cercueils à l'hôpital, il a constaté qu'il n'y avait que des têtes"comme mommifiées", dont l'une "n'avait pas de menton", peut-on encore lire dans Le Figaro.

Pour l'avocat des parties civiles cité par Mediapart, ces déclarations sont "extrêmement crédibles". "Elles illustrent les mensonges des autorités algériennes, mais aussi le silence complice de l'Etat français."

Après les révélation du général Buchwalter, on ne connaît ni les conditions de l'enlèvement, ni l'identité des auteurs du rapt, attribué par les autorités algériennes aux islamistes du GIA. La thèse d'une bavure de l'armée s'accompagne, selon Le Figaro, d'une possible mise en scène, décidée au plus haut niveau du pouvoir.

http://info.france2.fr/monde/Les-moin...

http://www.france3.fr/

http://www.france2.fr/



Comme ce sujet "semble" être d'actualité , je poste cet extrait pour rappeler les faits .

Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, un groupe d'hommes habillés comme des « frères de la montagne » selon le portier Jean-Pierre Schumarer (en clair, des islamistes) frappent à la porte du monastère de Tibéhirine. Convaincu qu'ils ne représentent aucun danger, le portier se recouche. Sept de ses frères trappistes, dont le supérieur de l'abbaye cistercienne Christian de Chergé, sont enlevés : Luc Dochier, Christophe Lebreton, Bruno Lemarchand, Paul Favre-Miville, Michel Fleury et Célestin Ringeard.

Le lendemain matin, le frère Schumarer se rend à la gendarmerie pour donner l'alerte. L'ambassadeur de France Michel Lévêque part pour Médéa pour obtenir l'évacuation des deux moines qui ont échappé à la prise d'otages.

Quelques jours plus tard, les ravisseurs exigent des sept moines qu'ils enregistrent un message audio en indiquant leur nom. Ils doivent aussi préciser qu'ils sont aux mains d'islamistes.

http://www.rue89.com/2008/07/12/moine...

http://www.francetelevisions.fr/

Publié dans News

Commenter cet article